Début des consultations sur le budget de 20112012

first_imgLe ministre des Finances, Graham Steele, veut connaître l’opinion des Néo-Écossais sur les progrès effectués par le gouvernement provincial en ce qui a trait à rétablir l’équilibre et à vivre selon ses moyens. Des consultations prébudgétaires auront lieu à l’échelle de la province jusqu’à la fin février. « L’opinion du public a formé la base de notre plan quadriennal pour rétablir l’équilibre. Il est donc important de consulter encore une fois les Néo-Écossais pour déterminer si nous sommes toujours sur la bonne voie, a dit M. Steele. Nous réalisons des progrès, mais nous avons encore des décisions difficiles à prendre pour assurer l’équilibre et la durabilité de la situation financière de la province. » Une présentation en ligne contient l’information qui est donnée lors des rencontres en personne. Les participants peuvent regarder une courte vidéo et soumettre leurs commentaires au ministre en toute confidentialité. « Nous offrons cette information afin de permettre de meilleures discussions, a dit M. Steele. Grâce à ces outils en ligne, les gens peuvent obtenir les renseignements de base et me transmettre leurs commentaires, peu importe où ils se trouvent. Je lirai personnellement chaque soumission reçue par écrit. » Près de 1 500 Néo-Écossais dans 22 collectivités ont participé aux consultations sur le rétablissement de l’équilibre financier l’année dernière, et près de 1 000 soumissions écrites ont été reçues. Ces commentaires ont servi à élaborer le plan quadriennal pour le rétablissement de l’équilibre qui a été intégré au budget de 2010-2011. Cette année, des consultations prébudgétaires seront effectuées dans chaque région de la province : vallée de l’Annapolis, Yarmouth, Digby, Truro, comté de Pictou, Sydney, région du détroit, comté de Cumberland, Shelburne et Municipalité régionale d’Halifax. Des rencontres ont déjà eu lieu dans les comtés de Guysborough et de Lunenburg plus tôt en janvier. Les Néo-Écossais peuvent consulter la mise à jour du budget et soumettre leurs commentaires sur le site Web www.backtobalance.ca .last_img read more